5 choses qui nous ont surpris en Grèce

Cet été, à la recherche de chaleur, nous avons jeté notre dévolu sur la Grèce. La chaleur était effectivement au rendez-vous. Une moyenne de 38ºC à 40ºC : nous n’y sommes pas vraiment habitués !

Mais il y a aussi d’autres choses auxquelles nous ne sommes pas habitués, qui nous ont d’ailleurs plutôt surpris au cours de notre séjour. En voici quelques exemples, qui vous surprendront peut-être aussi si, comme nous, vous ne connaissiez pas le pays :

 

1. La conduite

Sûrement la plus grande difficulté d’adaptation : les Grecs ont une conception bien particulière du code de la route. Notre premier aperçu a eu lieu en plein Athènes, et je suis ma foi ravie de ne pas avoir eu à y conduire. Nous nous sommes félicités d’avoir choisi de prendre et rendre notre voiture de location à l’aéroport (bien que plus chère) plutôt qu’en ville.

retroviseur

Pourtant, même sur les grands axes il a fallu s’adapter. Voici un petit test code de la route grec :

 

  • Les limitations de vitesse sont:

a) très importantes, il faut les respecter
b) un concept, destiné aux touristes

 

  • Il y a une ligne continue, puis-je dépasser ?

a) Surtout pas ! Les lignes continues indiquent que nous ne pouvons dépasser. Attendons les pointillés pour dépasser avec prudence.
b) Bien sûr ! Il suffit que le véhicule devant moi circule sur la bande d’arrêt d’urgence afin de me laisser passer !

 

  • J’ai besoin de m’arrêter en ville :

a) Je recherche un emplacement matérialiser et j’opte alors pour un stationnement en épi, en bataille, ou j’effectue un créneau en fonction de la place qui s’offre à moi
b) Je mets mes feux de détresse (warning) et je m’arrête devant le magasin où j’ai besoin de me rendre

 

Vous avez répondu b) à chaque question ? Vous pouvez circuler en Grèce sans stress. Sinon, vous aurez besoin d’un temps d’adaptation.

 

2. Les chapelles

greceDe nombreuses chapelles décorent le bord des routes en Grèce. Très nombreuses dans certains coins d’ailleurs. Après nous être renseignés, nous avons eu la confirmation que leur omniprésence découle du point nº1.

Les chapelles sont en effet installées sur le bord des routes, aux endroits où ont eu lieu des accidents. Soit en hommage aux personnes ayant perdu la vie, soit pour célébrer le fait que les personnes s’en soient sorties. Quoiqu’il en soit, il y en a une telle quantité à certains endroits que cela fait froid dans le dos.

 

3. Les sanitaires

D’un point de vue chronologique, c’est le premier point qui nous a surpris. En Grèce, on ne jette pas son papier toilette dans la cuvette ! Il semblerait que les canalisations soient fragiles en Grèce. Aussi, quand ce n’est pas indiqué en anglais, des pictogrammes nous le rappellent (parce que personnellement, ma maîtrise du grec est plus que limitée !!). Des grandes poubelles seront à votre disposition, vous saurez désormais ce qu’on attend de vous sur le trône…

N’essayez pas de contourner cette règle, vous risqueriez de provoquer des gros soucis au niveau des canalisations !!

 

4. Les surprises des magasins de souvenirs

Je ne sais comment aborder ce point sur un blog « famille »… Mais lors de nos premières promenades à Athènes, nous sommes tombés sur des présentoirs de souvenirs un peu particuliers. Pierre Perret aurait su vous en parler mieux que moi 🙂
En effet, quasiment chaque magasin de souvenir propose son lot de phallus en bois. Du petit en porte-clé, au plus gros en décapsuleur, en passant par le moyen en magnet ! Je ne sais pas s’ils en vendent beaucoup mais au vu de tout ce qui se propose, je suppose qu’il y a de la demande. J’imagine bien l’apéro en famille… « Tu peux me passer le décapsuleur ? »

Si quelqu’un a une explication, je suis preneuse, car j’avoue être perplexe.

 

5. Les chats et chiens

La surprise mignonne du pays reste sans aucun doute les animaux errants du pays. Majoritairement des chats, mais aussi quelques chiens, se baladent un peu partout et n’hésitent pas à venir sur les terrasses des restaurants chercher à manger. Contrairement à ce qu’on pourrait voir chez nous, ils sont très bien acceptés autant par la clientèle que par le personnel.

On se méfiera malgré tout de leur hygiène. Car aussi mignons soient-ils, ils vivent tout de même dehors. Mais je dois avouer qu’il est très difficile (surhumain?) de résister au petit matou qui fait les yeux doux à côté de la table ! (miaou !)

chat roux

 

Et vous ? Etes-vous déjà allés en Grèce ? Ces choses vous ont-elles étonnés ?

 

*** Restez connectés ! L’article complet sur notre séjour arrive bientôt !! ***

Related posts

Laisser un commentaire